Communiquer

Discuter des écrans avec votre jeune

Discuter des écrans avec votre jeune

Une discussion ouverte et continue sur l’utilisation d’Internet et des écrans est importante à entretenir avec votre enfant en fonction de son âge.

Les enfants d’âge primaire sont généralement à l’étape de la découverte, de l’apprentissage et de l’exploration des différents appareils connectés ainsi que de leurs multiples fonctionnalités. Vous jouez alors un rôle de guide dans cet univers en ligne.

Quant aux adolescents, ils sont en quête d’autonomie et d’indépendance… comme dans toutes les autres sphères de leur vie! Votre rôle en ce qui concerne Internet et les écrans est donc de leur mettre des balises à l’intérieur desquelles vous les laissez vivre leurs expériences (tout en gardant un œil sur eux de loin).

12 façons de parler de la techno avec votre enfant

Lors de vos différentes conversations sur les écrans avec votre jeune, gardez en tête ces quelques conseils.

  1. Intéressez-vous à la façon dont il utilise les écrans.
    Posez-lui des questions sur les applications, sur les sites Web et de diffusion en continu (streaming) ainsi que sur les jeux vidéo qu’il préfère. Si vous avez un ado à la maison, vous pouvez aussi le questionner sur les réseaux sociaux qu’il fréquente, sur les influenceurs qu’il aime, sur les joueurs de jeux vidéo qu’il regarde ou sur le contenu qu’il publie lui-même. Peu importe leur âge, les jeunes aiment avoir l’occasion de parler de ce qu’ils aiment, et ce, sans se sentir jugés.
  2. Convenez des règles familiales d’utilisation des écrans.
    Plutôt que de lui imposer des règles d’utilisation qui n’auront peut-être pas de sens pour lui, définissez-les ensemble (par exemple: deux heures d’écran par jour durant la semaine, jamais durant les repas et les devoirs, pas de cellulaire dans les chambres à coucher). Puis, révisez régulièrement les trucs et les règles d’une utilisation équilibrée des écrans. La répétition est une bonne manière d’apprendre. Ne tenez pas pour acquis qu’il a compris toutes vos attentes après une seule conversation.
  3. Abordez le sujet des écrans de façon informelle chaque fois que l’occasion se présente.
    Si l’on annonce aux nouvelles un accident de la route causé par du textage au volant par exemple, prenez la balle au bond pour lui parler des moments appropriés et moins appropriés d’utiliser un téléphone. Si un film que vous écoutez ensemble montre un jeune victime de cyberintimidation, expliquez-lui que ce genre de situation doit être dénoncé à un adulte de confiance.
  4. Parlez d’activités « en ligne » et « hors ligne » plutôt que d’opposer le « monde virtuel » au « monde réel ».
    Acceptez que des amis ou des expériences en ligne puissent être « vrais » pour votre enfant. Comprenez qu’une chicane sur les médias sociaux avec un ami est aussi réelle pour votre enfant que si elle survenait dans la cour d’école.
  5. Validez ce que votre enfant vit lorsqu’il utilise les écrans.
    Faites-lui sentir que c’est normal de vouloir se connecter quand il a des temps libres ou qu’il s’ennuie et que ça peut être difficile parfois de mettre ses écrans de côté. Parlez-lui de votre propre expérience et faites-lui comprendre que la plupart des gens vivent la même chose. Réfléchissez ensemble au pouvoir d’attraction des écrans et aux différentes façons de garder le contrôle sur eux.
  6. Expliquez-lui que tout ce qu’il voit en ligne n’est pas forcément vrai.
    Certaines photos ou vidéos peuvent avoir été trafiquées. Parlez-lui aussi de ce qu’est une fausse nouvelle (fake news). Puis, aidez-le à développer un sens critique sur les publicités auxquelles il est exposé quand il joue en ligne ou qu’il utilise un site de diffusion en continu.
  7. Demandez-lui s’il connaît certains risques liés à l’utilisation d’Internet et des écrans.
    Peut-il les nommer? En a-t-il déjà entendu parler à l’école? A-t-il déjà échangé sur le sujet avec ses amis ou d’autres membres de la famille? Qu’en pense-t-il?
  8. Aidez-le à découvrir d’autres aspects positifs de la techno.
    Invitez le plus jeune à écouter une série jeunesse qui pourrait l’intéresser; montrez-lui comment trouver de l’information sur Alloprof; téléchargez-lui des applications éducatives sur la tablette familiale. S’il est plus vieux, expliquez-lui où il peut trouver en ligne des informations fiables sur des sujets qui l’intéressent; parlez-lui d’applications à télécharger sur son téléphone qui pourraient l’aider avec la gestion de son temps ou de ses études. Rendre l’expérience avec les écrans positive et discuter de leurs avantages avec les jeunes les rendront plus réceptifs éventuellement à discuter des façons d’en limiter l’utilisation.
  9. Montrez-lui les deux côtés à la médaille.
    Expliquez à votre enfant que, tout en restant conscient et reconnaissant de tous les bienfaits et avantages des écrans dans votre vie et dans la société en général, ça ne vous empêche pas de rester à l’affût de leurs pièges et méfaits. Avoir deux points de vue apparemment opposés sur un sujet n’est pas toujours facile à comprendre pour les jeunes qui sont en train de développer leur jugement et leur capacité d’analyse.
  10. Évitez les tactiques alarmistes pour interdire certains comportements en ligne.
    Abstenez-vous de lui dire des trucs du genre «tu ne peux pas utiliser les réseaux sociaux parce qu’ils sont remplis de cyberprédateurs» ou «tu joues trop aux jeux vidéo, tu vas devenir cyberdépendant». Optez plutôt pour une conversation calme dans laquelle vous lui présenterez des statistiques et des histoires réelles qui appuieront vos propos. Écoutez ses opinions et ses expériences sur les risques des activités en ligne. Tout cela l’encouragera à penser et à agir de manière préventive.
  11. Parlez-lui de sécurité en ligne.
    Expliquez à votre enfant comment éviter certains risques et pièges lorsqu’il navigue sur Internet, tels que demander la permission avant de télécharger du contenu pour éviter les virus qui peuvent infecter les appareils, discuter et échanger des informations en ligne seulement avec une personne qu’il connaît bien, mémoriser et s’assurer que ses mots de passe demeurent confidentiels, être certain de ce qu’il publie en ligne, car ce contenu, même s’il est supprimé, pourra toujours être accessible en raison entre autres des captures d’écran.
  12. Faites-lui savoir que la porte reste toujours ouverte à la discussion.
    Dites-lui qu’il peut toujours venir vous parler s’il tombe sur des choses qu’il ne comprend pas lorsqu’il navigue sur Internet, s’il vit une mauvaise expérience ou s’il tombe sur des contenus qui ne lui semblent pas appropriés pour son âge. L’objectif est qu’il se sente en confiance de vous en parler si ça arrive plutôt que de se sentir fautif.

Au fil de vos conversations, tentez de vous montrer ouvert, objectif, positif et sans jugement. Puis, pensez à échanger sur le sujet avec d’autres parents afin de partager vos défis, mais aussi vos astuces, dans le but de mieux gérer les écrans de toute la famille.

Prochaines lectures

Filtre

  • Toutes les thématiques
  • Actualité
  • Agir pour viser l'équilibre
  • Améliorer ses habitudes
  • Banc d'essai
  • Bienfaits des écrans
  • Blogue
  • Communiquer
  • Comprendre l'hyperconnectivité
  • Contrôler la techno
  • Donner l'exemple
  • Équilibre numérique
  • Établir des règles
  • Évaluer sa situation
  • Lexique techno
  • Méfaits et cyberdépendance
  • Nouvelles de PAUSE
  • Pauser son écran
  • Quand s'inquiéter?
  • Questions à se poser
  • Recommandations
  • Témoignage
  • Toujours plus connectés
  • Tous les types de contenus
  • Lecture

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre