Pauser son écran

Moins de temps d’écran = plus de temps pour… cuisiner en famille!

Présenté par:

Renaud Bray
Moins de temps d’écran = plus de temps pour… cuisiner en famille!

Transformer une tâche quotidienne en moment agréable avec votre enfant, ça vous dit? Cuisiner avec votre enfant, c’est en effet plus que préparer un repas: c’est une occasion d’apprentissage et d’échange, assure la nutritionniste et TikTokeuse Stéphanie Côté. À vos poêles et chaudrons, tout le monde!

Durant la pandémie, cela n’a pas toujours été facile de décoller nos enfants de leur écran. Mais on s’entend: le choix d’activités était plus que limité et, comme parents, on finissait par manquer d’imagination pour les divertir. Même si certaines activités ont repris, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en l’invitant à venir popoter les repas avec vous? Ce serait une bonne habitude à adopter!

6 bienfaits à la cuisine parent-enfant

  1. Lui apprendre à cuisiner: Votre enfant finira par quitter le nid familial (oui! oui!), alors aussi bien commencer à lui montrer comment se préparer des petits plats tout de suite. Tout en cuisinant, papa ou maman pourra lui en apprendre davantage sur les aliments, sur les techniques culinaires ainsi que sur la planification et la préparation des repas. «Comme les jeunes n’apprennent plus à cuisiner à l’école comme avant, c’est aux parents de les amener à développer leur autonomie dans la cuisine», soutient la nutritionniste, auteure et conférencière Stéphanie Côté. Bon à se rappeler: les recettes peuvent être très simples à réaliser… ce n’est pas une compétition! Et si vous êtes moins à l’aise en cuisine, profitez de ces moments pour apprendre, vous aussi, en compagnie de votre ado.
  2. Développer son goût: Cuisiner, c’est essayer des nouvelles recettes, découvrir des ingrédients et des saveurs. «En faisant ses propres expériences, votre enfant sera davantage tenté d’élargir ses horizons culinaires et de développer son goût», précise la nutritionniste, qui donne une foule d’idées de recettes simples et tendance sur son compte TikTok.
  3. Favoriser de saines habitudes alimentaires: Selon le Guide alimentaire canadien, préparer ses repas permet d’augmenter sa consommation d’ingrédients sains et de réduire sa dépendance aux aliments hautement transformés, qui contiennent souvent beaucoup de sel, de sucres et de matières grasses. Si votre enfant a la fibre écolo, lui proposer de cuisiner un plat végé ou de façon écoresponsable, par exemple en préparant un «touski» avec des restants, est une bonne façon de l’intéresser à cuisiner tout en favorisant de saines habitudes alimentaires.
  4. Créer une occasion d’échanger: Popoter avec votre enfant peut devenir un prétexte pour discuter de tout et de rien, de ses intérêts du moment, de ses préoccupations, etc. «Cela amène une nouvelle dimension dans la relation parent-enfant. On apprend à le connaître sous un autre angle, que ce soit par rapport à ses préférences alimentaires, ses habiletés en cuisine ou ce qu’il préfère dans la préparation des aliments», explique Stéphanie Côté, elle-même maman de deux ados. Et parce que les cas de troubles alimentaires ont augmenté de façon significative chez les ados depuis le début de la pandémie, cuisiner et parler d’alimentation avec le vôtre vous aideront à mieux comprendre la relation qu’il entretient avec la nourriture, puis à détecter un éventuel trouble alimentaire plus rapidement.
  5. Transmettre vos traditions culinaires familiales: La recette de spaghetti de grand-maman, le rôti de porc de «mononcle», votre fameuse tarte aux fraises… Toutes ces recettes constituent en quelque sorte la mémoire culinaire de votre famille et il ne tient qu’à vous de la garder vivante en la transmettant à votre enfant.
  6. Vivre un beau moment parent-enfant: En plus de tous les bienfaits et avantages qui viennent avec le fait de cuisiner en compagnie de votre enfant, il ne faut pas oublier que c’est un beau moment que vous partagez ensemble. Pour rendre l’activité encore plus plaisante et attirante pour lui, proposez-lui d’écouter en même temps sa musique préférée, de choisir la recette que vous concocterez ensemble, de photographier le repas pour son compte Instagram ou de se filmer en train de cuisiner pour alimenter son compte TikTok. Si votre enfant est plus jeune, vous pouvez aussi envoyer la photo à des proches, comme les grands-parents.

Puis, après avoir cuisiné avec votre enfant, mettez la table et prenez le temps de partager votre repas en famille… sans écran évidemment!

Par Équipe PAUSE, en collaboration avec Stéphanie Côté, nutritionniste.

PAUSE s’engage à maintenir une indépendance éditoriale de façon à assurer l’élaboration de contenus exempts d’influence des partenaires

Prochaines lectures

Filtre

  • Toutes les thématiques
  • Actualité
  • Agir pour viser l'équilibre
  • Améliorer ses habitudes
  • Banc d'essai
  • Bienfaits des écrans
  • Blogue
  • Communiquer
  • Comprendre l'hyperconnectivité
  • Contrôler la techno
  • Donner l'exemple
  • Équilibre numérique
  • Établir des règles
  • Évaluer sa situation
  • Lexique techno
  • Méfaits et cyberdépendance
  • Nouvelles de PAUSE
  • Pauser son écran
  • Quand s'inquiéter?
  • Questions à se poser
  • Recommandations
  • Témoignage
  • Toujours plus connectés
  • Tous les types de contenus
  • Lecture

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre