Actualité

La guerre en Ukraine sur TikTok: comment accompagner votre ado?

La guerre en Ukraine sur TikTok: comment accompagner votre ado?

Depuis le début de la guerre en Ukraine, beaucoup de vidéos circulent sur les réseaux sociaux à ce sujet. Si votre ado utilise TikTok, il est exposé à ces images qui sont parfois très explicites… Voici comment l’aider à naviguer à travers ce type de contenu et à mieux profiter de la plateforme.

Chaque réseau social fonctionne selon son propre algorithme et TikTok a la réputation de présenter davantage de contenu explicite que Facebook ou Instagram, par exemple. À ce propos, le New York Times rapportait le 5 mars dernier que les vidéos identifiées avec le mot-clic #Ukrainewar ont récolté près de 500 millions de visionnements sur TikTok, les vidéos les plus populaires amassant près de 1 million de mentions J’aime chacune, comparativement à 125 000 publications sur Instagram et quelques dizaines de milliers de visionnements pour les plus populaires.

Parlez de la guerre en famille

Si votre jeune utilise TikTok, il a probablement été exposé à des vidéos à propos de la guerre en Ukraine. Il est aussi fort possible qu’il en parle avec ses amis et en classe avec ses professeurs. Or, avez-vous pris le temps d’en discuter ensemble, en famille? Lui avez-vous demandé comment il se sent par rapport à ce conflit? Si cette guerre l’inquiète, le stresse ou le rend anxieux? S’il a vu des images qui l’ont bouleversé?

Lors de votre conversation, profitez-en pour lui expliquer que les vidéos qu’il visionne en ligne ne documentent pas toujours la réalité de façon objective. Certaines d’entre elles diffusent de la fausse information ou sont truquées dans le but de transmettre un message politique ou d’influencer l’opinion publique. Le New York Times relate que le son d’une explosion survenue au Liban en 2020 a été employé pour plusieurs vidéos censées montrer l’actuelle guerre en Ukraine. Des extraits sonores de jeux vidéo ont aussi été ajoutés à certaines vidéos pour accentuer l’effet dramatique.

Sachant cela, demandez-lui de conserver son esprit critique et de faire preuve de jugement lorsqu’il utilise les réseaux sociaux. Puis, rappelez-lui qu’il peut toujours discuter avec vous de ce qu’il a vu en ligne et qui le préoccupe.

Créez-vous un compte TikTok

TikTok est un réseau social super populaire chez les jeunes… mais beaucoup moins chez leurs parents. Or, si vous ne l’utilisez pas vous-même, vous aurez de la difficulté à guider votre adolescent dans son usage de celui-ci. L’idéal serait donc de vous créer un compte TikTok afin de comprendre comment la plateforme fonctionne. Vous pourrez par la suite en discuter en famille en toute connaissance de cause et ainsi mieux accompagner votre enfant dans sa propre utilisation.

4 façons de réduire la visibilité du contenu sensible sur TikTok

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas obligatoire d’avoir un compte TikTok pour en visionner les vidéos: il est possible d’en regarder sur le site Web ou après avoir téléchargé son application. Cela dit, la création d’un compte donne accès à quelques fonctions qui permettent de limiter l’exposition de votre enfant à certains types de contenus.

  1. Moins on en regarde, moins on nous en propose. Expliquez à votre ado que plus il regarde, aime, commente, publie et rediffuse un certain genre de vidéos, plus il s’en fera présenter. Si votre jeune visionne beaucoup de vidéos de recettes, par exemple, il a sûrement remarqué qu’on lui en suggère plus sur son flux que sur celui de son ami qui est un adepte de danse hip-hop. C’est pareil avec les vidéos sur la guerre en Ukraine.
  2. Connaissez-vous la fonction Pas intéressé? Demandez à votre ado s’il a déjà utilisé l’option Pas intéressé pour des vidéos qu’il n’a pas appréciées sur TikTok. (Sur le cellulaire, on y accède en appuyant quelques secondes sur la vidéo, ce qui ouvre une fenêtre nous permettant de choisir Pas intéressé.) Si oui, a-t-il remarqué une diminution du contenu similaire sur son flux? Si non, encouragez-le à recourir à cette option pour les images explicites du conflit en Ukraine. Incitez-le également à signaler le contenu inapproprié en cliquant sur Signaler.
  3. Vive le Mode restreint! Vous pouvez réduire le contenu explicite présenté dans un flux en activant le Mode restreint. Pour ce faire, allez dans Paramètres et confidentialité, puis dans Bien-être numérique ou dans Connexion famille (en passant, cette dernière option permet aussi de limiter le temps de visionnage de TikTok de votre ado!).
  4. Du contenu adapté à son âge. À cause de l’exposition à du contenu mature, l’âge minimal requis pour ouvrir un compte TikTok est de 13 ans (plusieurs experts recommandent cependant 15 ans pour cette même raison). Les concepteurs de la plateforme assurent que le contenu présenté à ses utilisateurs qui possèdent un compte est adapté à leur «âge déclaré». Avez-vous vérifié si votre enfant a inscrit sa bonne année de naissance?

Finalement, si vous avez besoin d’aide et de soutien pour mieux aborder le sujet de la guerre avec votre jeune ou pour tout autre sujet, n’hésitez pas à faire appel aux ressources d’aide aux familles comme la LigneParents (1 800 361-5085 ou ligneparents.com) ou à lui recommander de contacter Tel-jeunes (teljeunes.com).

 

Par Amélie Cournoyer, journaliste indépendante

Sources :

 

Crédit photographique: Cottonbro  Pexels

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre