Nouvelles de PAUSE

24h de PAUSE en famille: une 1re édition réussie!

24h de PAUSE en famille: une 1re édition réussie!

Le 23 mai 2021, les familles du Québec étaient invitées pour la première fois à mettre sur « PAUSE » toutes leurs activités de loisirs en ligne pendant 24 heures. Au total, 3 146 familles ont vécu cette expérience qui leur a permis de mettre les écrans de côté afin de prendre soin d’elles et de passer de bons moments ensemble.

Depuis deux ans, l’équipe de PAUSE propose des défis de déconnexion: les jeunes adultes ont pu vivre à deux reprises un 24h de PAUSE et les camps de jour ont pu prendre part à une première édition des Défis PAUSE dans mon camp l’an dernier. Ces événements ont remporté un tel succès que, cette année, les familles des quatre coins du Québec ont elles aussi été appelées à participer dans le cadre du premier 24h de PAUSE – Édition famille.

Lors de leur inscription, les familles s’engageaient à essayer de ne pas utiliser d’écrans (télé, ordinateur, tablette, cellulaire) à des fins de loisirs pendant toute une journée. Pour les soutenir dans leurs démarches, des conseils leur ont été proposés par l’équipe de PAUSE. L’objectif de cette déconnexion était d’aider les familles à prendre conscience de la place des écrans dans leur quotidien, pour ensuite se reconnecter de façon plus consciente plutôt que par réflexe… le tout dans le but de garder la techno à leur service et non l’inverse.

Des chiffres éloquents

Le 24h de PAUSE – Édition famille a été toute une réussite avec la participation de 3 146 familles! Plusieurs personnes ont par la suite répondu, au nom de leur famille, à un court sondage permettant d’effectuer un retour sur leur expérience. Bien que les données ne soient pas statistiquement représentatives, quelques informations intéressantes en sont ressorties:

  • Parmi les répondants, 35 % considèrent leur utilisation personnelle d’Internet et des écrans moyennement ou très problématique.
  • Pour se préparer au défi, 69 % en ont discuté en famille et 62 % ont prévu des activités zéro techno.
  • Le plus difficile pendant le défi a été de ne pas regarder la télé ni de faire du streaming pour 63 % des enfants, selon les répondants. Ces derniers ont, quant à eux, mentionné à 30 % le fait de ne pas pouvoir aller sur les réseaux sociaux.
  • Parmi les prises de conscience que cette expérience a entraînées sur les habitudes familiales et sur les répondants eux-mêmes, 58 % ont remarqué qu’ils utilisent leurs écrans par automatisme et 38 % pour se désennuyer. Puis, 44 % ont noté avoir retrouvé du temps libre en famille en fermant leurs écrans et 35 % ont mentionné que les membres de leur famille étaient plus présents les uns pour les autres en étant déconnectés.
  • Près de 79 % des répondants ont prévu planifier d’autres pauses de déconnexion en famille d’une demi-journée ou plus au cours des prochains mois.
  • Parmi les répondants, 92 % prévoient s’inscrire l’an prochain et 95 % recommanderaient l’expérience à d’autres familles.

Des commentaires convaincants

Parmi les commentaires laissés par les répondants au sondage, plusieurs ont rapporté leur étonnement de voir leur enfant apprécier leur pause malgré les réticences du départ. «Même si j’ai eu droit à des commentaires du genre “T’es poche, maman!”, les enfants ont ressorti leurs cartes Pokémon et un jeu de société. Ils se sont amusés ensemble au lieu d’être chacun en ligne de leur côté», a noté une mère. «Mes enfants ont dit que ce n’était pas trop difficile finalement!», de renchérir un autre parent.

Si certains enfants ont dit s’être ennuyés, d’autres en ont profité pour faire le ménage de leurs jeux et de leurs vêtements (alléluia!). «Ma fille était fière parce qu’elle a fait le ménage de ses jouets. “Ha, wow! J’ai ça, moi?”, qu’elle disait», a raconté un parent. « Notre plus vieux a trouvé ça difficile sans Xbox, mais il a découvert les jeux dans sa chambre », a écrit un autre participant.

La majorité des familles en ont profité pour passer du bon temps ensemble. «Nous avons fait une merveilleuse randonnée en montagne, fait le jardin, joué à des jeux de société. Mes garçons de 11 et 14 ans ont ri et ont eu du plaisir ensemble», a détaillé un parent. Un autre clan a, pour sa part, rapporté avoir rempli sa journée d’activités improvisées. «Ce fut finalement une expérience agréable», a mentionné l’un des membres. Et lorsque les enfants se sont couchés, des couples se sont retrouvés. «Mon conjoint et moi avons joué aux cartes en soirée. Nous avons réalisé que nous faisions cela à l’occasion auparavant», a rapporté l’un d’eux.

Mais le plus important, c’est que la plupart des familles disent avoir passé une très belle journée déconnectée. «Nous avons finalement poursuivi la pause d’écran le lendemain puisque c’était une journée pédagogique», a commenté un parent. «C’était une magnifique journée sans écran, maman. On recommence quand?», a demandé l’un des jeunes participants.

Vous avez raté l’inscription à la première édition? Rassurez-vous, vous aurez l’occasion de vous reprendre lors de la deuxième édition du 24h de PAUSE – Édition famille. En attendant, n’hésitez pas à planifier des moments sans écran en famille, que ce soit quelques heures ou même une journée… À l’an prochain!

Prochaines lectures

Filtre

  • Toutes les thématiques
  • Actualité
  • Agir pour viser l'équilibre
  • Améliorer ses habitudes
  • Banc d'essai
  • Bienfaits des écrans
  • Blogue
  • Communiquer
  • Comprendre l'hyperconnectivité
  • Contrôler la techno
  • Donner l'exemple
  • Équilibre numérique
  • Établir des règles
  • Évaluer sa situation
  • Lexique techno
  • Méfaits et cyberdépendance
  • Nouvelles de PAUSE
  • Pauser son écran
  • Quand s'inquiéter?
  • Questions à se poser
  • Recommandations
  • Témoignage
  • Toujours plus connectés
  • Tous les types de contenus
  • Lecture

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre