Pour les professionnels

Connaissez-vous l’outil DÉBA-Internet?

Par Équipe PAUSE en collaboration avec Sylvie R. Gagnon, membre du comité d'experts PAUSE

Connaissez-vous l’outil DÉBA-Internet?

Si vous travaillez comme intervenant ou intervenante auprès d’une population adolescente ou jeune adulte, vous côtoyez probablement des jeunes à risque d’avoir une utilisation problématique d’Internet (UPI). Saviez-vous que vous disposez désormais d’un outil vous permettant de détecter une possible UPI?

Les termes et définition d’une utilisation problématique d’Internet – qu’on appelle communément cyberdépendance – ne font pas encore consensus au sein de la communauté scientifique. En attendant, il est tout de même primordial que vous, les professionnels et professionnelles sur le terrain, ayez accès à des outils validés permettant de détecter les personnes présentant une utilisation problématique d’Internet et de préciser leurs besoins de services.

Les outils de détection et d’évaluation de l’UPI

Ces dernières années, plusieurs outils ont été développés à travers le monde afin de mieux détecter et évaluer les conséquences d’une utilisation problématique d’Internet et des écrans. Certains ont été conçus spécifiquement pour les jeux vidéo, d’autres pour l’utilisation d’Internet en général. Vous connaissez peut-être déjà la version francophone de l’Internet addiction test, le Questionnaire de mesure de l’intensité des conduites addictives, la Game Addiction Scale ou les entrevues d’évaluation basées sur les critères diagnostiques du trouble du jeu vidéo sur Internet du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, 5e édition (DSM-5).

En réponse aux demandes grandissantes de services dans les milieux cliniques et scolaires, une équipe de recherche spécialisée en dépendance du Québec a développé l’outil Dépistage et Évaluation du Besoin d’Aide – Utilisation Problématique d’Internet (DÉBA-Internet). Lancé en janvier 2020, cet outil fait partie de la grande famille des outils DÉBA que vous connaissez peut-être puisqu’ils sont validés et utilisés depuis plusieurs années au Québec. Vous vous servez peut-être déjà des grilles pour le dépistage des problèmes liés à l’alcool et aux drogues ainsi qu’aux jeux de hasard et d’argent.

DÉBA-Internet: Pour qui? Pourquoi?

L’outil s’adresse aux intervenants et intervenantes de tous les milieux, publics ou communautaires, qui œuvrent auprès de jeunes de 12 ans et plus ou d’adultes susceptibles de vivre des méfaits associés à leur utilisation d’Internet et des écrans.

L’objectif de DÉBA-Internet est de permettre la détection d’une UPI grâce à un questionnaire à remplir par l’intervenant ou l’intervenante en mode face-à-face. Le questionnaire comporte deux sections:

  • La première section concerne le type d’activités auquel la personne s’adonne en ligne depuis un an ainsi que la fréquence et la durée moyenne des séances.
  • La deuxième section porte sur le temps d’utilisation par semaine de la personne au cours de la dernière année (pour mieux comprendre la place qu’Internet et les écrans occupent dans sa vie). Des questions vérifient si l’utilisation se poursuit malgré des signes de fatigue et d’épuisement, si l’usage est dans le but de gérer des émotions négatives, s’il y a perte de contrôle de l’utilisation et documente la perception des membres de l’entourage de l’utilisateur, spécifiquement ses amis et amies, puis son conjoint ou sa conjointe.

Des points sont attribués à chaque question pour un score total de 100. Le score de détection est établi à 39. Lorsqu’une personne obtient un score de 39 ou plus, il est recommandé de la diriger vers un service spécialisé en dépendance des CISSS et CIUSSS, où une évaluation spécialisée de la problématique pourra être effectuée afin de déterminer le niveau de services requis et, le cas échéant, offrir les services de réadaptation.

Les avantages et les inconvénients de DÉBA-Internet

L’outil DÉBA-Internet offre plusieurs avantages:

  1. C’est un outil validé. Il est facile à utiliser et rapide à remplir (le temps de passation est de quelques minutes seulement).
  2. Il permet une détection simple de l’UPI.
  3. Il donne un aperçu des habitudes d’utilisation d’Internet et des écrans de la personne ainsi que des éléments à travailler avec elle.
  4. Le seuil de détection est clair et préétabli (score de 39 ou plus sur 100).
  5. Il permet d’identifier les activités auxquelles la personne consacre le plus de temps.

L’outil présente tout de même quelques limites:

  1. Il ne permet pas de dresser un portrait complet de l’utilisation d’Internet et des écrans par une personne.
  2. Il ne propose pas de pistes d’interventions cliniques spécifiques, mis à part le référencement si le seuil est dépassé.
  3. Une attention particulière doit être accordée à la pondération de chaque question pour bien établir le score final.

Une formation est requise

L’outil DÉBA-Internet est accessible gratuitement en ligne. Deux grilles distinctes, disponibles en français et en anglais, ont été conçues pour les clientèles adolescente et adulte. Bien que l’outil soit du domaine public, une formation est requise pour son utilisation. Pour ceux et celles qui sont intéressés par la formation, nous vous invitons à joindre le répondant régional en dépendance du CISSS ou du CIUSSS de votre région ou à consulter le site du RISQ.

Si vous souhaitez en savoir plus sur DÉBA-Internet, vous pouvez visionner la vidéo tournée lors du lancement de l’outil.

À venir dans la détection et l’évaluation des UPI

Les connaissances cliniques et scientifiques en UPI ne cessent d’évoluer, et ce, à vitesse grand V. À l’heure actuelle, l’outil DÉBA-Internet en est à sa première version. Les auteurs travailleront de façon continue à son adaptation.

Sachez aussi que d’autres projets sont en cours de développement au Québec afin de répondre aux besoins des professionnels et professionnelles qui interviennent auprès des jeunes à risque ou présentant une UPI, dont des outils de repérage et d’évaluation spécialisée. Plus spécifiquement à l’intervention spécialisée, le projet de recherche Virtu-A a comme objectif le déploiement et l’évaluation d’une intervention manualisée pour les jeunes de 15 à 25 ans qui présentent une UPI.

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre