Toujours plus connectés

Toujours plus connectés

Toujours plus connectés

Autour de nous, tout semble nous pousser à utiliser nos écrans, que ce soit le téléphone intelligent, lequel nous permet d’être branchés partout et en continu, l’accès élargi au Wi-Fi ou les innombrables applications et plateformes conçues pour capter notre attention.

Pourquoi?

L’hyperconnectivité n’est pas le fruit du hasard. Les progrès technologiques ont permis de développer des appareils plus performants et accessibles. Internet est graduellement devenu un outil de travail et d’information incontournable pour nombre d’entre nous. C’est aussi un outil qui répond aux besoins et aux désirs des individus, comme de socialiser en tout temps et d’avoir un accès quasi illimité à du divertissement.

Résultat?

Nous utilisons nos écrans allègrement et souvent par réflexe, autant à la maison, à l’école, au travail… que dans les loisirs! En fait, Internet est si pratique que nous lui avons laissé prendre une place importante dans nos vies, même trop importante parfois. Et il est là le risque…

Testez vos connaissances

Selon vous, quel pourcentage des ados seraient à risque de développer une utilisation problématique d'Internet?

Bravo

Bonne réponse !

La bonne réponse est 18 %!

Pas convaincu? Voici quelques chiffres…

Pour les enfants et les ados…

  • Au Canada (2018), 42 % des enfants de moins de 9 ans, 55 % des jeunes de 10 à 13 ans et 77 % des ados de plus de 14 ans possèdent leur propre cellulaire avec une connexion Internet.
  • Selon une étude montréalaise (2020), une utilisation d’écrans de plus de 4 heures par jour pour des activités de loisir serait associée à un risque plus élevé de décrochage scolaire, à de moins bonnes ressources personnelles et sociales, à une quantité de sommeil insuffisante ainsi qu’une moins bonne santé mentale et physique en général.
  • Au Québec (2016), on estime que près de 18 % des jeunes du secondaire seraient à risque de développer une utilisation problématique d’Internet.

… sans oublier les adultes!

  • Au Québec (2021), 97 % des adultes possèdent au moins un des appareils suivants: ordinateur personnel, montre intelligente, téléphone intelligent, tablette électronique, bracelet d’exercice connecté.
  • Selon une étude montréalaise (2019), une utilisation de plus de 4 heures par jour pour des activités de loisir est significativement associée à un niveau plus élevé de détresse psychologique, une moins bonne santé physique, des difficultés de sommeil, ainsi qu’un niveau d’insatisfaction plus élevé dans plusieurs sphères de la vie (relations, finances, etc.).
  • Selon le dernier sondage PAUSE (2021), 70 % des parents (25 à 64 ans) ont l’impression d’avoir une utilisation problématique d’Internet et des écrans (ne serait-ce qu’un peu) et 76 % souhaitent diminuer le temps qu’ils passent en ligne.

Chaque jour, on fait défiler (scroll) en moyenne l’équivalent de combien d’étages?