Méfaits et cyberdépendance

Pornographie en ligne: comment en parler avec votre ado?

Pornographie en ligne: comment en parler avec votre ado?

Selon une étude américaine publiée en 2017 dans le journal Pediatrics, 42 % des jeunes de 10 à 17 ans ont vu de la pornographie en ligne, tandis que 27 % ont déclaré en avoir regardé de façon intentionnelle. Voilà deux bonnes raisons d’avoir des discussions avec votre ado sur la porno!

La pornographie n’est pas un phénomène nouveau. Il y a quelques décennies, les ados en consommaient grâce aux magazines, aux films classés XXX ou au programme coquin de fin de soirée à la télé. La différence est qu’aujourd’hui, la porno est accessible en quelques clics et les contenus peuvent atteindre des niveaux inégalés de vulgarité, de violence, voire d’illégalité.

Les risques de la pornographie chez les jeunes

Comme parent, on aimerait croire que nos enfants ne seront jamais exposés à du contenu pornographique en ligne. Bien sûr, on peut installer des contrôles parentaux pour empêcher l’accès au contenu explicite (même s’ils ne fonctionnent pas à 100 %). Par contre, il faut se montrer réaliste: c’est impossible de garder le contrôle en tout temps sur les activités numériques de nos ados et sur ce que peuvent leur montrer leurs amis ou les frères et sœurs plus vieux.

Plusieurs adolescents perçoivent d’ailleurs la pornographie en ligne comme la seule source d’éducation sexuelle disponible. Malheureusement, sa consommation peut avoir de nombreuses conséquences sur les jeunes, comme de fausser leur image de la sexualité, d’entraîner des relations sexuelles précoces, d’augmenter leur sentiment de performance et d’anxiété, voire d’adopter des comportements sexuels déviants ou compulsifs.

Parler porno avec son ado: un défi

Puisque votre enfant sera exposé à de la pornographie tôt ou tard, mieux vaut lui en parler dès maintenant. Dre Delaney Ruston, réalisatrice de Screenagers (un documentaire sur l’adolescence à l’ère du numérique), propose de multiplier les microconversations sur le sujet au fil du temps plutôt que de tenter une seule et longue discussion.

  • Expliquez à votre enfant que lorsque les gens sont payés pour poser nus ou pour tourner des scènes de sexe, c’est de la pornographie. Rappelez-lui que la pornographie est une mise en scène et que ça ne représente pas la vraie vie. Votre jeune doit également savoir qu’on ne devrait en aucun cas y voir des enfants (même s’ils semblent consentants) et que c’est illégal de filmer les gens à leur insu, sans leur consentement.
  • Dites-lui que la pornographie que l’on trouve sur Internet est destinée aux adultes. Précisez que s’il tombe par hasard sur du contenu en ligne qu’il juge inapproprié ou qu’un ami lui en montre, il ne doit pas en avoir honte et il peut toujours venir vous en parler. Rappelez-lui que vous restez disponible pour répondre à ses questions.
  • Expliquez-lui que la curiosité sexuelle et le désir sont normaux. C’est donc possible que des images ou des vidéos pornographiques provoquent en lui une excitation sexuelle et qu’il ait envie d’en voir davantage. En même temps, il doit savoir que la sexualité repose notamment sur des relations significatives, un consentement de part et d’autre, de la tendresse et une communication saine… ce que la pornographie ne nous montre pas.
  • Faites-lui comprendre que la pornographie présente une sexualité qui semble sans risque de contracter une infection transmissible sexuellement (ITS) ou, pour la fille, de tomber enceinte. Rappelez-lui l’importance d’adopter des comportements sexuels sécuritaires.
  • Parlez-lui des risques (mentionnés ci-haut) de consommer régulièrement de la pornographie. Questionnez-le à savoir ce qu’il en pense.
  • Expliquez à votre jeune qu’il ne devrait jamais envoyer de photos ni de vidéos de lui nu, que ce soit par messagerie, par texto ou autre. Une fois les images en ligne, il perd totalement le contrôle de celles-ci, lesquelles pourraient se retrouver à la disposition de personnes malveillantes. Si votre ado perd le contrôle d’une image à caractère sexuel, il peut trouver de l’aide via les sites www.aidezmoisvp.ca ou Cyberaide.ca.
  • Profitez des occasions qui se présentent pour parler de sexualité et pour souligner les aspects positifs des relations amoureuses. Si vous croisez un couple d’ados qui s’embrassent amoureusement dans la rue, par exemple, faites-lui remarquer à quel point c’est beau de voir des jeunes dans une relation qui semble épanouie.

Finalement, n’hésitez pas à diriger votre enfant vers des livres et du contenu en ligne qui parlent sainement de sexualité et de pornographie pour les ados, comme le site Web de Tel-Jeunes ainsi que le livre Tout nu! Le dictionnaire bienveillant de la sexualité.

En tant que parent, ce n’est pas toujours évident d’accompagner son enfant dans son développement psychosexuel, mais il existe plusieurs ouvrages sur le sujet, tels que Parlez-leur d’amour… et de sexualité. L’important est de veiller à (une partie de) son éducation sexuelle pour éviter qu’il ne se tourne vers la pornographie pour l’éduquer!

Sources : screenagersmovie.com, ligneparents.com, publications.msss.gouv.qc.ca.

Crédit photographique: Cottonbro Pexels

Prochaines lectures

Filtre

  • Toutes les thématiques
  • Actualité
  • Agir pour viser l'équilibre
  • Améliorer ses habitudes
  • Banc d'essai
  • Bienfaits des écrans
  • Blogue
  • Communiquer
  • Comprendre l'hyperconnectivité
  • Contrôler la techno
  • Donner l'exemple
  • Équilibre numérique
  • Établir des règles
  • Évaluer sa situation
  • Lexique techno
  • Méfaits et cyberdépendance
  • Nouvelles de PAUSE
  • Pauser son écran
  • Quand s'inquiéter?
  • Questions à se poser
  • Recommandations
  • Témoignage
  • Toujours plus connectés
  • Tous les types de contenus
  • Lecture

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre